ZIPANGU, AU PAYS DU SONORE LEVANT

Un programme qui se love dans l’imaginaire du Pays du soleil levant. Zipangu (Claude Vivier, 1980), nom par lequel on désignait le Japon au temps de Marco Polo, est une œuvre pour treize instruments à cordes et électronique au chant poignant et obsédant à laquelle répond la pièce de Gilles Gobert pour effectif identique (2014).
À cet univers tendu, Ryoanji (1985), inspiré à John Cage par la calme beauté zen des jardins du temple de Ryoanji à Kyoto, et le Concerto pour koto – instrument traditionnel emblématique du Japon – de Malika Kishino (2013) apportent un contraste bienfaisant auquel fera écho Koto, création de Stéphane Orlando pour quatuor à cordes et piano.

En collaboration avec l’Espace Senghor, le Centre Henri Pousseur et le Festival Ars Musica 2016.

John Cage, Ryoanji 
Claude Vivier, Zipangu 
Malika Kishino, Concerto pour Koto et orchestre
Gilles Gobert, création
Stéphane Orlando, Koto pour quintette à clavier(création)